EMPLOYEURS : LES AVANTAGES DU CESU PREFINANCE



Le CESU « préfinancé » est un moyen de paiement permettant de rémunérer des services à la personne.

En cas d’emploi direct d’un salarié, rémunéré en tout ou partie au moyen de CESU préfinancés, l’employeur doit être immatriculé auprès du Centre national du CESU (CNCESU) et déclarer les sommes versées à son salarié. Les cotisations sociales dues au titre des rémunérations versées seront prélevées sur le compte bancaire de l’employeur et le salarié recevra une attestation d’emploi valant bulletin de salaire.

Qui peut financer en tout ou partie le CESU « préfinancé » ?

Les employeurs du secteur privé (entreprises, associations, professions libérales et travailleurs indépendants…) pour leurs salariés et les ayant droit de ces salariés. L’employeur peut aussi en bénéficier, dès lors que le CESU préfinancé bénéficie également à l’ensemble des salariés de l’entreprise selon les mêmes règles d’attribution. Le financement peut être assuré également par le comité social et économique (CSE).

Quels sont les avantages pour les entreprises ?

Les entreprises sont incitées à financer des CESU « préfinancés » par un certain nombre de mesures. Ainsi :

les aides versées par l’employeur pour le financement de services à la personne ne sont pas soumises aux cotisations sociales, dans la limite d’un plafond annuel de 1 830 € par bénéficiaire (ce montant est revalorisé chaque année),

les entreprises bénéficient d’un crédit d’impôt de 25 % des aides versées. Ce crédit d’impôt sur les bénéfices d’un maximum de 500 000 € par exercice prend en compte les dépenses effectuées par l’entreprise, d’une part pour offrir à ses salariés des services sur leur lieu de travail (crèche d’entreprise, services de conciergerie d’entreprise), d’autre part la contribution versée par l’entreprise pour financer tout ou partie de la valeur de CESU « préfinancés » attribués aux salariés.

A noter que l’aide n’est pas imposable au titre de l’impôt sur le revenu.


Lauréna IGABILLE

PREXILEXIS Pole Social

2 vues0 commentaire

Vous venez de créer votre entreprise ou êtes chef d'entreprise déjà établi , vous avez certainement confié une mission de tenue de votre comptabilité à un cabinet d’expert-comptable.

"Le temps s'est de l'argent , donc j'ai préféré opter pour la sous-traitance de la tenue de la comptabilité . En effet, n'ayant pas la compétence en interne et souhaitant que ma comptabilité soit maintenue par un expert , j'ai opté pour le cabinet d'expertise comptable."